Respecter la tradition et oser l'insolence
car l'un ne saurait aller sans l'autre (Christian Dior)

C’est en 2002 que Sabine HALM, native de Nouvelle-Calédonie, rejoint l’hexagone et entame le volet professionnel qui la rapproche de son arrière-arrière-grand-mère et de ses ancêtres, respectivement dentellière et tisserands depuis 1700. 

Elle pratique, depuis lors, une technique de dentelle à nœuds intermédiaire entre : la dentelle aux fuseaux et la dentelle à l’aiguille.

« C’est un savoir-faire ancestral que je porte en moi, comme une force qui m’échappe un peu, mais qui est une évidence » dit-elle.

L’artisane évoque le dialogue de la dentelle. Points, nœuds, réseau, tracé, etc. écrivent, selon elle, une sorte de conversation silencieuse mais éloquente.

Servie par un geste précis et un imaginaire exubérant, la créatrice noue des pièces empruntant à plusieurs époques : XIXème pour les unes, Art Déco pour d’autres, d’inspiration vintage ou résolument contemporaines pour certaines.

Autrefois cantonné, à la parure de l’habit et ses compléments, le savoir-faire maitrisé par la dentellière est aujourd’hui transposé à de nouvelles applications comme :
la sculpture

 

Apropos

Madrigal b l'excellence de la dentelle mains

Les Journées Européennes des Métiers d’Art et les Journées du Patrimoine sont des rendez-vous pour un public curieux de la singularité de Madrigal b, la marque créée par Sabine HALM.

Référencé parmi les professionnels métiers d’art de Nouvelle-Aquitaine, l’atelier est aussi membre des Ateliers d’Art de France depuis 2016.


Ses formations sont promues par l’INMA (Institut National des Métiers d’Art).


L’entrée au guide Homo Faber - de la Fondation suisse Michelangelo célébrant l’excellence de la main humaine dans les métiers d’art européens – témoigne d’une reconnaissance internationale.

HomoFaberAteliersArt